Document sans nom

contact@pierrerigal.net
+33(0)5 61 12 32 03

Sophie Schneider
production / diffusion
administration

Nathalie Vautrin
logistique / communication
actions culturelles

Compagnie Dernière Minute
3 Bis Rue Boilly
31300 Toulouse - France

facebooktwitteryoutubeinstagram
fermer

(adolescents) STANDARDS
Samedi 26 mai 2018 à 14h
Rencontre nationale danse en amateur et répertoire
Les deux scènes, Besançon

SCANDALE
Metz en Scènes / East Block Party #9
Vendredi 1 Juin à 20h

BATAILLE
MC93 à Bobigny
Samedi 23 Juin à 17h30
Dimanche 24 Juin à 16h

fermer
Microréalité

Microréalité est un groupe de trans-rock atypique, composé de 4 performers multi-instrumentistes, acteurs et danseurs : Mélanie Chartreux, Gwen Drapeau, Julien Lepreux et le metteur en scène toulousain Pierre Rigal. Inspiré par les sonorités hybrides des plateaux de danse, le groupe a développé une musique protéiforme qui a voyagé sur les scènes chorégraphiques des 5 continents (Séoul, New York, Hong-Kong, Genève…). Il offre aujourd’hui sa création au public après une résidence de 3 semaines au Metronum pour finaliser son premier album, une soirée qui préfigure la future « Carte Blanche » offerte à Pierre Rigal le jeudi 18 octobre prochain. Les chansons en français de Microréalité s’emparent d’un dub langoureux pour se tordre peu à peu vers un punk fantomatique. À la recherche d’un désir perdu de la réalité…

 

Agenda
2018
Toulouse  France
Le Metronum
12/04/18
Toulouse  France
Le Metronum
18/10/18 - 19h30
Soulèvement

Soulèvement : Action de soulever. Mouvement de l’écorce terrestre. Mouvement d’indignation. Mouvement de révolte.

A la suite d’une masterclass de 6 jours (33h), Pierre Rigal propose de créer avec les étudiants de l’ISDAT en danse contemporaine de Toulouse, une courte pièce de danse.
Dans ce travail, Pierre Rigal met en scène une forme d’exagération généralisée des rapports sociaux. Des retrouvailles entre amies semblent se démultiplier à l’infini... Comme pour retenir le couvercle d’une cocotte minute humaine qui ne demande qu’à exploser.

Les 11 danseuses mêlent voix et mouvements du corps pour avancer inexorablement vers leur objectif, l’action et le soulèvement par enchevêtrement et engrenages corporels.

 

Agenda
2018
Toulouse  France
Journée portes-ouvertes ISDAT
09/03/18
Toulouse  France
Journée portes-ouvertes ISDAT
10/03/18
Toulouse  France
Journée portes-ouvertes ISDAT
15/03/18
Toulouse  France
Musée des Augustins (La nuit des étudiants)
05/04/18
Toulouse  France
ISDAT / Auditorium St Pierre-des-Cuisines
04/05/18
(Adolescents) Standards

La compagnie a été sollicitée par l’Association Amalgam de Merville (31) pour reprendre un extrait du spectacle Standards par la Cie K-Libre, un groupe de 9 jeunes danseurs amateurs âgés de 14 à 19 ans. Ce projet a pu voir le jour grâce au dispositif Danse en amateur et répertoire mis en place par le Centre National de la Danse afin de les accompagner dans une démarche d’accès au répertoire et a la culture chorégraphique. 40 heures de répétition sont prévues, dont la plupart se déroulera au Studio de la compagnie. Le groupe assistera notamment aux représentations de deux autres pièces hip-hop crées par Pierre Rigal : Asphalte et Scandale . Enfin l’extrait du spectacle Standards sera présenté aux Rencontres nationales le samedi 26 mai 2018 au Théâtre Ledoux à la scène nationale de Besançon.

Avec : Thomas Aigon, Dimitri Boyer, Isaia Clerc, Erwan Ecorchard, Martin Lagrange, Luigi Pappalardo, Harry Sait, Jalil Seddiki, Mateo Souillard
Intervenants de la compagnie : Pierre Rigal (chorégraphe), Mélanie Chartreux (assistante artistique), Camille Regneault (danseuse-interprète), Julien Saint-Maximin (danseur-interprète)
Coordination du projet - Répétitrice Association Amalgam : Marie Dessaux

 

Agenda
2018
Blagnac  France
RDV nomade / IUT
14/02/18
Besançon  France
Les 2 scènes / Rencontre nationale danse en amateur
26/05/18 - 09h00
Bruguières  France
Le Bascala
16/06/18 - 14h30
Bruguières  France
Le Bascala
16/06/18 - 20h30
Le Jour de la Danse


Dans le cadre de sa mission pour le Centre de Développement Chorégraphique National de Toulouse-Occitanie, Pierre Rigal lui a donné un nouveau nom : La Place de la Danse. Pour ouvrir cette nouvelle saison, il a imaginé et co-organisé avec Corinne Gaillard, directrice du CDCN, le Jour de la Danse, qui se tiendra le Samedi 30 septembre 2017 en plein coeur de Toulouse.


Samedi 30 septembre 2017
Programme :
Gameboy de Sylvain Huc
Giga Barre de Kader Belarbi - Ballet du Capitole
Walking the line de Benjamin Vandewalle
Bodies in urban spaces de Willi Dorner


En coréalisation avec ARTO - Saison itinérante et Festival de Rue de Ramonville

 

Agenda
2017
Toulouse  France
La Place de la Danse
30/09/17
Conversation augmentée
Un projet pour la Maison de la Culture de Bourges dans le cadre des Scènes détournées


Les gens inondent le plateau… Une dizaine de micros s’échangent de main à main et chacun essaye de raconter quelque chose. Ça peut être une simple présentation de soi-même comme une conversation entre plusieurs être-humains évoquant des banalités, des souvenirs, des revendications, des conflits… Toutes ces voix seront ingurgitées en direct puis incisées, fragmentées, digérées par une machine sur un coin du plateau. Cette machine de dissection à laquelle tous les micros sont reliés est contrôlée par des musiciens. Progressivement, ils ajouteront aux témoignages des artéfacts vocaux :
Pendant qu’une personne parle, on pourra entendre se superposer la voix d’une autre personne, créant ainsi une confusion des sources, des timbres mais aussi des idées. Ensuite ce sont les mots qui pourront se mettre en boucle comme des obsessions répétées qui envahiront la conversation. Et enfin des syllabes, qui feront bégayer les voix jusqu’au paroxysme. Cette cacophonie épileptique ne durera qu’un temps. Le temps que les boucles s’organisent, se synchronisent et s’accordent pour faire naître la musicalité. A cette musique de bruits et de mots s’ajoutera progressivement la musique des vrais instruments : guitares, claviers, batterie etc… Puis le texte d’une chanson, porté par les chœurs. A l’unisson, en canon, en réponse. La musique répétitive prendra le dessus sur les corps comme une transe, créant des mouvements de foule et de la danse. Les chœurs seront chantés en boucle jusqu’à se diviser, se déconstruire pour redevenir de simples mots ou conversations d’individus : échanges, chuchotements, balbutiements… Les corps en sueur redeviendront mécaniques, hésitants puis immobiles. Tout ce cycle pourra se répéter et chaque boucle ne sera jamais vraiment la même.
Julien Lepreux


Avec Mélanie Chartreux, Malik Djoudi, Gwenaël Drapeau, Julien Lepreux et Pierre Rigal

 

Agenda
2016
Aubigny-sur-Nère  France
MCB Bourges / Scènes détournées
11/02/16
La Perche  France
MCB Bourges / Scènes détournées
13/02/16
Soye-en-Septaine  France
MCB Bourges / Scènes détournées
03/03/16
Vallenay  France
MCB Bourges / Scènes détournées
04/03/16
Boulleret  France
MCB Bourges / Scènes détournées
05/03/16
Morogues  France
MCB Bourges / Scènes détournées
06/03/16
Poitiers  France
Centre de Beaulieu
13/10/16
Que serai-je serai-je

Solo de danse de Pierre Rigal
Avec Mélanie Chartreux, lauréate de la 3ème édition des Rencontres Talents Danse Adami.
Création le 18 octobre 2008 au Moulin du Roc à Niort dans le cadre du festival Les Eclats Chorégraphiques et Talents danse Adami
Que serai-je ? Cette question qui hante régulièrement nos pensées, d’enfant, d’adolescent, d’adulte résonne comme un espoir impatient dans l’avenir, une quête d’idéal mais aussi et surtout comme une inquiétante interrogation.
Que serai-je serai-je, solo de danse chanté, contient déjà dans son titre les hésitations et les doutes qu’engendre la question initiale. Il met en scène un personnage, une jeune fille, moulée dans le stéréotype, le sourire plein du rêve naïf de la perfection. Pourtant cette danse sera celle d’une désillusion ; la poupée de chair, d’os et d’espoir vacillera comme le diamant sur un vinyle rayé. Ceci, non sans combattre les doutes, les soubresauts et les convulsions de cette image du corps qui perd tout à la fois, pied et face.


chorégraphie Pierre Rigal
interprète Mélanie Chartreux
Musique Que sera sera de Jay Livingston et Ray Evans, reprise par Pink Martini et adaptée par Pierre Rigal
Production compagnie dernière minute, Gate Theatre London,
avec le soutien Théâtre Garonne - Toulouse et de la DRAC Midi-Pyrénées

 

Agenda
2008
Paris  France
Micadanse / Talents danse Adami
13/12/08
2009
Noto  Italie
Fondazione Teatro Vitt.Emmanuele
17/05/09
Cahors  France
Théâtre de Cahors / ADDA 46
15/06/09
Figeac  France
Espace François Mitterrand / ADDA 46
23/06/09
2011
Paris  France
Théâtre du Rond-Point / Soirée Modernité On/Off
23/05/11
La Mort est Vivante

Installation dite « photo-photographique »


« Les corps artificiels, statues, mannequins, automates, androïdes ont toujours troublés les hommes : c’est à la lettre un mythe. » Roland Barthes.


Sous les lumières intermittentes de nos vitrines, les mannequins observent les passants. Spectres d’une consommation effrénée, ces fantômes rêvent de déchirer nos propres reflets. Humains, plus qu’humains, monstres, plus que monstres, ils s’effritent, ils se tordent, ils se retiennent de gémir. Nos cadavres sont à vendre.
Parce qu’il n’y a rien de plus commun que le néon pour éclairer les étales commerciales modernes, Pierre Rigal met en scène ces figures spectrales, à la lumière d’une série de tubes clignotant aléatoirement. Un concert de lumières et de sons… A la recherche d’une poétique du trivial mercantile.
Pierre Rigal


Mise en lumière et en espace de l’objet photographique par Pierre Rigal avec la collaboration de Frédéric Stoll
Créée le 22 juin 2007 au Théâtre national de Toulouse dans le cadre de la manifestation Comme un été
Production  compagnie dernière minute avec le soutien du Théâtre national de Toulouse
Coréalisation le hub, plate forme d’expériences / artishoc / studio watoo

 

My shadow is not dark !

My shadow is not dark ! est une intervention
Création le 15 octobre 2005 au Centre des Arts à Enghien-les-Bains


Il s’agit d’une lecture scénique mettant en scène quatorze personnes qui, lors d’un stage de 2 jours ont investi le dispositif scénographique et vidéograpique que je leur proposais.
My shadow is not dark ! met en valeur les décalages et les détournements qui peuvent exister entre une chose en soi et son apparence. Le texte qui fait l’objet de cette lecture a été écrit en 1977 par Grisédilis Réal. Il est disponible dans « carnet de bal d’une courtisane » aux éditions Verticales.
Pierre Rigal. 14 mars 2006


Conception Pierre Rigal
Avec la collaboration de Enora Rivière
Régie vidéo George Dyson
Avec Virginie Azzarello, Fabienne Barry, Elodie Begards, Lorie Bellanger, Cathy Chassang, Brigitte Clerc, Delphine Devez, Clarisse Forestier, Marie Guillam, Charlotte Ravary, Hélène Risterrucci, Thierry Schalck, Julie Syras, Valérie Torroja


Production compagnie dernière minute
Avec le soutien du Centre des Arts à Enghien les Bains, du DICREAM, d’Arcadi et de la Scène nationale de Sénart

 

Agenda
2005
Enghien Les bains  France
Centre des Arts / Les Bains numériques
15/10/05
Noisy-le-Sec  France
Théâtre des Bergeries
09/12/05
2006
Combs-La-Ville  France
Scène nationale de Sénart
14/03/06
Combs-La-Ville  France
Scène nationale de Sénart
15/03/06
Dans la peau d’un autre

Chorégraphie Ariry Andriamoratsiresy
Interprète Pierre Rigal


Je pars en voyage, j’atterris de l’autre côté de la planète. Là, sous la chaleur, je ne connais rien de ces nouvelles rues dans lesquelles je marche. Je ne connais personne, vraiment personne. Il faut que je rencontre quelqu’un, qui peut-être, me guidera…Voilà, je fais la connaissance d’un homme qui me parle. Au fur et à mesure que je l’écoute, j’entends deux voix qui sortent de sa bouche, la deuxième à l’air de ressembler à la mienne. Dans mon crâne, un deuxième cerveau s’est introduit. Mon cœur bat un coup sur deux, puis parfois mes poumons se remplissent de poussière et alors, mes yeux changent la couleur des lumières qui m’entourent. Des cloques poussent sur mon ventre, ma peau s’épaissit progressivement et m’empêche de bouger. Mes jambes partent et galopent de plus en plus vite alors que mes bras, eux, préfèrent rester discuter avec l’homme que j’ai rencontré. Il faut que je me retrouve.


Costume et accessoire Sylvie Marcucci
Production Géraldine Leong Sang et Sophie Schneider
Coproduction SACD / festival Montpellier Danse 2005
avec le soutien du TNT - Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, de la ville de Toulouse et d’Art Mada, coopération franco-malgache

 

Agenda
2005
Montpellier  France
Festival Montpellier Danse / Vif du Sujet
01/07/05
Montpellier  France
Festival Montpellier Danse / Vif du Sujet
02/07/05
Montpellier  France
Festival Montpellier Danse / Vif du Sujet
03/07/05
Montpellier  France
Festival Montpellier Danse / Vif du Sujet
04/07/05
Paris  France
Festival Paris Quartier d’été
29/07/05
Paris  France
Festival Paris Quartier d’été
31/07/05
Caen  France
Centre chorégraphique national de Caen
02/12/05
2006
Vanves  France
Festival Artdanthé
10/03/06
San Salvador  Salvador
Teatro Presidente
25/03/06
Fresnes  France
Maison d’arrêts
29/05/06
2009
Noto  Italie
Fondazione Teatro Vitt.Emmanuele
17/05/09
2015
Gotein Libarrenx  France
Festival XIRU
28/03/15
2016
Paris  France
Musée Picasso
19/02/16
2017
Saint-Gaudens  France
Théâtre Jean Marmignon
06/04/17
Harbin  Chine
Harbin Grand Theatre
27/04/17
Tianjin  Chine
Tianjin Grand Theatre
30/04/17
Actions pédagogiques
Projets pédagogiques saison 17-18 :

Danse en amateur et répertoire, un dispositif du Centre National de la Danse, avec l’association Amalgam
Reprise d’un extrait du spectacle Standards par dix jeunes danseurs de la Cie K-Libre de Merville (31).

Passeport pour l’Art, un dispositif de la Ville de Toulouse, pour les écoles publiques toulousaines
Un projet autour du spectacle Scandale, Hip-hop, percussion et voix

Parcours laïque et citoyen, un dispositif du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, pour les collèges du département.
Un projet autour du spectacle Standards, intitulé "Standards ou l’utilisation du drapeau français comme symbole du vivre ensemble.

Stage de Pierre Rigal pour les étudiants en danse contemporaine de l’ISDAT

Stage de Pierre Rigal et Mélanie Chartreux à l’ISDAT - Toulouse mars 2015
crédit-photo : Jules Séverac